Archive | novembre 2012

Challenge Décembre 2012!

Amis, bonjour !

Avec mon boulot de caissière, les cours pour obtenir le permis (si j’avais au moins le code !), la vie de famille (ben quoi ? c’est une très grande responsabilité d’être grande sœur !),mes tentatives pour mettre mes projets d’études à exécution, sans parler de mes précédents échecs (qui forgent mon expérience, OUI JE SAIS), ainsi que ma lutte acharnée contre le froid annonçant l’arrivée de mon plus grand ennemi (l’HIVER), j’ai très vite compris : la vie est un challenge !

Cela m’a donné des idées quant à l’avenir de mon blog ! Histoire d’épicer un peu les choses, j’ai pris la décision de me lancer des challenges tous les mois !

Le challenge de décembre 2012 sera : poster tous les jours un article ayant pour thème  Noël et/ou le Jour de l’an !

Libres à vous de me suivre ! Ou pas !

C’est parti !

Photo0149

Il est clair que cette photo n’a absolument rien à voir avec l’article (mais il porte une écharpe le chat, c’est trop miaou!), et que des photos de chat à chaque article, ça devient légèrement… CHIANT! Pas d’appareil photo que voulez-vous, et même si j’en avais, le temps me manque! Mais je me rattraperai avec les prochains articles 🙂 Menow!

A demain !

J’ai gagné le playbook de Barney Stinson!

Coucou les amis!

Désolée pour ma petite absence, j’étais en plein dans les révisions!

Alors je poste rapidement un article pour remercier MamzellDree grâce à qui j’ai gagné le playbook de Barney Stinson!

Au cas où vous ne connaitriez pas la série, Barney est un personnage de How I met Your Mother, pote coureur de jupons, qui use d’imagination pour intriguer les femmes et les mettre dans son lit! Dans ce livre, on a la liste de toutes ces techniques classées par difficultés!

Ce livre est bien évidemment à prendre au second degré!

Voilà, à défaut d’avoir pu prendre de photo du livre et du gentil petit mot qui l’accompagnait dans le colis, je vous montre une vidéo qui illustre le playbook dans la série!

Je n’ai pas pu trouver la vidéo traduite en français, mais les scènes parlent d’elles mêmes!